Performance inespérée de Madagascar aux Jeux des îles de l’océan indien

Madagascar rentre cette année avec 36 médailles d’or, soit une de plus que lors des Jeux des îles de Seychelles. Une bonne performance vu les difficultés auxquelles les athlètes ont dû faire face avant et pendant les Jeux.

Les 225 athlètes malgaches aux Jeux des îles rentrent avec 36 médailles d’or, 45 argents et 42 bronzes. La meilleure performance est assurément à attribuer à l’équipe nationale de tennis qui a remporté le grand chelem. Avec les exploits de Zara Razafimahatratra et Antso Rakotondramanga, la Grande île glane cinq médailles d’or sur les cinq en jeu.

En athlétisme, Madagascar conserve sa première place, qu’elle partage désormais avec l’île Maurice qui a aussi obtenu vingt médailles d’or. La performance est néanmoins bonne compte tenu du nombre d’athlètes ayant participé aux Jeux de La Réunion, et vu la programmation des épreuves. La Grande île a surtout dominé dans les courses, et n’a pas participé à la plupart des concours.

Autre discipline dans laquelle Madagascar s’est distingué : l’haltérophilie. 45 médailles d’or étaient en jeu. Neuf d’entre elles sont allées dans l’escarcelle de Madagascar. Les haltérophiles ont aussi ramené pour le pays 19 médailles d’argent et 13 de bronze.

En sports collectifs, les équipes malgaches ont connu la débâcle. Toutes les couronnes, à l’exception de celle du volleyball féminin, sont allées à La Réunion, nouvelle reine des sports collectifs dans l’océan Indien.

En basketball, la Grande île se contente des médailles d’argent aussi bien chez les Dames que chez les Hommes face à des équipes réunionnaises hargneuses et avides de victoire devant leur public.

En football, malgré les difficultés administratives auxquelles ils ont dû faire face à leur départ, les Barea Hommes ont fait du mieux qu’ils ont pu. Faute de réalisme, ils ont pourtant perdu jusqu’à la petite finale et échouent au pied du podium derrière La Réunion qui se pare de l’or, Mayotte et Maurice.

Les Barea Dames, elles, n’ont flanché qu’à la finale et gagnent la médaille d’argent derrière La Réunion et devant l’île Maurice.

En volleyball, les Malgaches ne sont pas arrivées à bout des Seychelloises en finale Dames et se contentent de la médaille d’argent. Chez les Hommes, les volleyeurs ont été éliminés dès le premier tour.

En handball, la Grande île a dû se contenter des médailles de bronze aussi bien chez les Dames que chez les Hommes.

Les nageurs malgaches rentrent aussi la tête basse avec seulement une médaille d’or, deux d’argent et cinq de bronze. Sur 44 médailles d’or en jeu, Madagascar n’en gagne qu’une grâce à Anthonny Sitraka Ralefy au 50m Papillon. Chez les Dames, c’est la débâcle. Les huit médailles  sont toutes ramenées par des hommes.

Les performances n’ont pas été meilleures en sports de combat. En boxe, Madagascar n’a décroché que deux médailles d’argent et trois médailles de bronze. En judo, seize médailles d’or sont en jeu, mais la Grande île n’en a gagné qu’une grâce à Aina Malala Valérie Brenda Andriantiana dans la catégorie des -57kg Dames. Quatre médailles d’argent et six médailles d’argent sont les autres moissons ramenées par les judokas.

En cyclisme, Madagascar rentre avec une médaille de bronze que l’on trouvera autour du cou de Dama Miarintsoa Njakatiana, troisième sur les 104,8 km Hommes de la course individuelle en ligne. La performance de l’équipe malgache, mal préparée, est à signaler d’autant que Hasina Hubert Rakotonirina se trouve au pied du podium, tandis que Emile Randrianantenaina se trouve dans le Top 10 en décrochant la neuvième place.

 

En badminton, Madagascar est invisible au tableau des médailles, autant dans les compétitions par équipe que dans les compétitions individuelles. Aucune victoire n’a été enregistrée par les Malgaches dans cette discipline dominée par les Mauriciens qui raflent la quasi-totalité des médailles d’or en jeu.

En voile, discipline méconnue à Madagascar, la Grande île a à peine été représentée par quatre athlètes. Ces derniers, parmi les premiers Malgaches à être arrivés à La Réunion, ont fini bons derniers de toutes les compétitions auxquelles ils ont pris part.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s